L’implantation du projet se fait selon trois règles principales.

Le respect de la topographie, qu’il s’agisse de ses courbes de niveaux mais aussi de sa pente.

Privilégier les points de vue éloignés sur le paysage, un ensoleillement maximal pour atteindre des performances thermiques l’hiver.

Une gestion de la mitoyenneté puisque les logements fonctionnent par paire.

Le projet vient s’installer en palier, il respecte le relief et génère une architecture particulière et atypique comme des rochers alignés s’inscrivant dans la pente.

Les logements fonctionnent en maisons mitoyennes, ce sont des Types 4 sur deux niveaux permettant à des familles de s’y installer. Une terrasse au Sud profite de l’ensoleillement et de la vue.

Un mur en pierre sépare les deux maisons et coupe le vis-à-vis de la mitoyenneté.

Une toiture en pente et végétalisée crée depuis un point de vue haut une dynamique du site tout en gardant un impact faible sur le paysage et une parfaite intégration à l’environnement.

Seuls les murs en bois et en pierres viennent marquer le paysage.


Architecte : Atelier Loyer