Cet espace de bureaux est fermé au nord par un mur de pierres sèches se déconstruisant en ruines sur ses côtés tel un rempart préexistant. Il reprend la lecture des enceintes des propriétés voisines.

Au sud, une cage de verre s’extrait de cette enveloppe minérale offrant une transparence sur un paysage de mer. C’est une véritable articulation du passé et du présent entre la construction en pierre et celle en verre.

La volonté du maître d’ouvrage est de donner un cadre privilégié à ses employés en regard permanent sur le Golfe du Morbihan


Maître D'ouvrage : Celtipharm

SHON : 1200 m²

Coût Travaux HT : 1 700 K€

Lieu : Vannes (56) / Livraison : 2003