L’analyse du site et de son environnement, ainsi que le respect de la composition qui structure les bâtiments d’Odile Decq et Benoît Cornette nous ont guidés tout au long de la mise en place de notre projet.

La mise en valeur des axes majeurs existants des bâtiments 2 et 3 a permis de révéler un point centrale, duquel émerge un nouvel axe, parallèle au bâtiment 2. A l’image des bâtiments existants, la nouvelle construction s’oriente sur cet axe, créant un dialogue et une harmonie sur le site. L’épaisseur du bâtiment 2 et de son satellite (13m), structure nos différents espaces ; le nouveau pôle métier, le forum, le square et les stationnements des apprenants. Ces lignes dessinent les espaces urbains et se prolongent pour créer une cohésion entre tous les espaces, intérieurs et extérieurs.

Le pôle métier s’articule autour d’une rue intérieur qui prolonge le forum. Cette rue a été pensée comme un véritable lieu d’échanges et d’intéractions entre apprenants, via notamment la transparence mise en place vers les ateliers, organisés par pôles. Véritable poumon du pôle, cette rue diffuse la chaleur récupérée le jour à travers les parois des ateliers. Les matériaux, d’origine bio-sourcés ont été soigneusement choisis dans un souci de pérennité et de respect de l’environnement.

Dès l’entrée du bâtiment 2, le hall existant, monumental, participe à l’exposition des connaissances et des productions du centre de façon théâtrale. Le hall des apprenants, proche de leur stationnement, est idéalement situé entre les lieux de formations et d’animation-hébergements. Ses grandes façades vitrées permettent à l’apprenant de profiter de la vue vers le jardin où se développent les terrasses dédiés au foyer et salle de détente du personnel.

Les locaux d’hébergements, regroupés à l’étage du satellite, sont en retrait du fonctionnement général du CFA et protégés du fond sonore que produit la route départementale. L’éclairage naturel y est généreux.

Le bâtiment 3 accueille l’administration régionale à l’étage, à proximité de ses stationnements. Sa situation en hauteur l’isole du centre et la tourne largement vers la campagne environnante. La restauration profite également de cette situation et offre ainsi un lieu "ailleurs" aux usagers.

Le projet général s’inscrit ainsi harmonieusement dans le site et crée une réelle composition avec les bâtiments existants. Nous proposons des espaces adaptés et généreux afin de favoriser au mieux la formation des apprenants et les échanges interdisciplinaires.


Architecte Mandataire : Horizon Vertical

Architecte Associé : ATELIER LOYER Architectes

Maître d'Ouvrage : Bâtiment CFA Bretagne

Surface de plancher : 11 209 m²

Coût travaux : 15 M€